rachat credit devis en ligne



RACHAT DE CREDIT EN LIGNE

rachat de credit en ligne

Procédez à un rachat de crédit en ligne totalement gratuitement

RACHAT DE CREDIT CONSO

rachat credit consommation

Regroupez vos prêts pour mettre de l’air dans votre budget

RACHAT DE CREDIT IMMO

rachat credit immobilier

Faîtes baisser le coût d’acquisition de votre habitation

RACHAT DE CREDIT AUTO

rachat credit auto

Diminuez les mensualités liées à l’achat de votre véhicule

Guides en ligne :
> Rachat pret

Connaissez-vous la technique financière du rachat de prêt ?

Apparue dans les pays anglo-saxons il y a une vingtaine d’années, la technique financière du rachat de prêt a été importée en France au début des années 2000. Cette pratique est aujourd’hui très répandue et consiste à regrouper une partie ou l’ensemble des crédits en cours contracté par un individu de façon à en renégocier les conditions. Voici un rapide inventaire des nombreuses caractéristiques que comporte cette méthode !

1 – Comment procéder à un rachat de prêt ?

Souscrire à un rachat de crédit est un acte qui se doit d’être mûrement réfléchi ; si vous envisagez d’y avoir recours, il est recommandé dans un premier temps d’évaluer le montant prévisionnel de l’opération de regroupement de prêt en calculant le capital qu’il vous reste à rembourser, les indemnités de remboursement anticipé si elles sont prévues dans votre contrat de prêt actuel, mais également votre éventuel besoin en argent disponible, afin d’avoir des liquidités.

Il existe aujourd’hui de nombreuses sociétés spécialisées en rachat de crédit. Il est avant toute chose intéressant de comparer les différentes offres existantes afin de dénicher le rachat de prêt le plus avantageux pour vous à tous les niveaux. Notre site propose un comparateur de solutions de rachat de prêt entièrement gratuit et sans engagement ; vous avez la possibilité de bénéficier de ce service en remplissant le formulaire prévu à cet effet. Ensuite, une fois votre choix déterminé, il s’agit de finaliser votre projet en signant l’offre de rachat de prêts. De façon plus concrète, votre démarche de rachat de prêt se constituera de différentes étapes ; il s’agira premièrement de vous rapprocher de votre banque ou d’une société spécialisée en courtage bancaire de façon à démarrer l’opération de rachat de crédit dans les meilleures conditions.

Durant cette étape, vous devrez fournir plusieurs informations d’ordre général tels que les revenus de votre foyer ou le nombre de crédits en cours que vous avez contracté. Les informations transmises seront analysées par un conseiller qui estimera de la faisabilité de votre demande. S’il est estimé que l’opération peut être rentable pour l’emprunteur, le dossier a la possibilité de passer à l’étape suivante. A noter que les professionnels qui vous accompagnent sont présents pour vous conseiller et vous avertir des risques que vous encourez si vous fournissez de mauvaises informations mais il faut bien garder en tête que c’est vous qui vous devez d’être en première ligne concernant la connaissance de votre situation ; vous êtes en toutes circonstances garant de la cohérence de votre requête.

A posteriori, vous serez amené à fournir de nouveaux documents justificatifs plus précis tels qu’un justificatif d’identité, un justificatif de domicile, un justificatif de revenu ou encore un justificatif de dettes. A ce niveau de l’opération, il est question de chiffrer précisément le coût total du nouveau crédit. Les prêteurs demandent un grand nombre d’informations de façon à vérifier la solvabilité de l’emprunteur face à ces montants relativement importants.

Si tous les éléments transmis correspondent aux attentes du prêteur, vous devrez par la suite signer gratuitement un mandat de recherche. Le mandat de recherche est un document qui autorise l’établissement en charge de votre dossier à contacter les prestataires de crédit en votre nom ; ce dernier doit prendre en compte tous les frais potentiel en cas d’éventuel d’aboutissement de l’opération. Enfin, à la suite de cette démarche, vous devriez obtenir une offre ferme de rachat de prêt ; idéalement ce processus devrait être réitéré dans différents établissements de façon à vous offrir la possibilité de choisir entre plusieurs offres et de vous saisir de celle qui correspond le mieux à vos attentes. Votre choix doit prendre en compte l’ensemble des paramètres existants. Vous bénéficiez d’une durée légale de réflexion obligatoire de 14 jours pour accepter une offre. Lorsque l’offre est officiellement approuvée, l’établissement bancaire qui détient votre nouveau crédit rembourse tous les crédits existants. On estime qu’une opération de rachat de prêt relève d’une durée d’environ un mois ; cette dernière peut cependant varier en fonction des situations.

2 – Qui peut prétendre à un rachat de prêt ?

Afin de prétendre à un rachat de prêt, il existe certains critères bien précis auxquels il n’est pas possible de déroger. Tout d’abord, la personne emprunteuse a le devoir d’être nécessairement majeure et ne doit pas être frappée d’une incapacité ni d’une perte de ses droits civiques ; par exemple, les ménages en cours de divorce n’ont pas la possibilité d’avoir accès au rachat de prêt tant que la séparation de droits et de dettes n’est pas officiellement établie. Les critères d’antécédent de paiement sont aussi pris en compte ; il ne faut pas que la personne qui emprunte ait fait l’objet d’un fichage à la Banque de France, que ce soit au Fichier Central des Chèques ou au Fichier des Incidences de paiement des Crédits aux Particuliers. De la même façon, un emprunteur qui a fait qui a fait l’objet d’une opération de rachat de crédit partiel ou insuffisant doit attendre au minimum 1 an pour pouvoir à renouveler une demande. Ensuite, il faut noter qu’il est également parfois difficile pour les personnes retraitées d’avoir accès à la technique financière du rachat de prêt en raison de leur âge ; les établissements bancaires sont généralement assez frileux lorsque l’emprunteur est âgé de plus de 50 ans. Les banques sont cependant à ce jour de plus en plus enclin à prendre en compte l’évolution de l’espérance de vie et des conditions de ressource des personnes retraitées. Pour le rachat d’un prêt de consommation, la limite d’âge acceptée est souvent de 80 ans lors du paiement de la dernière échéance et pour un prêt hypothécaire, cette dernière peut monter jusqu’à 90 ans. Tout emprunteur doit bien entendu justifier de toutes les garanties financières nécessaires telles qu’un revenu fixe suffisant par exemple, que nous avons mentionné ci-dessus. Pour fini, les prêts assurés par une assurance chômage ou invalidité décès ne peuvent être pris en compte dans un regroupement de crédit tel qu’il soit.

3 – Quels sont les avantages du rachat de prêt ?

La technique bancaire du rachat de prêt comporte de nombreux avantages. En effet, avoir recours au regroupement de crédit permet d’en renégocier les conditions à votre profit sur différents points tels que le montant des mensualités et le délai de remboursement par exemple. Tout d’abord, le fait de n’acquérir qu’un prêt unique au lieu de plusieurs prêts simplifie considérablement la gestion de vos finances ; un seul prélèvement intervenant à un moment convenu et un seul interlocuteur ! Ensuite, le rachat de crédit permet d’obtenir avec succès des taux d’emprunts actuels du marché plus avantageux, d’un regroupement du prix des assurances et d’une baisse de la part des intérêts sur le restant dû. Il n’est pas rare de voir les taux d’intérêt évoluer en fonction de la fluctuation des marchés financiers et du dynamisme de leur secteur. Le fait de rassembler les différents crédits implique également nécessairement la limitation du tarif des assurances. De même, les nombreuses primes données à chaque contrat de prêt sont ramenées à une seule prime générale dont le montant est grandement moins important. Le rachat de prêt est la solution idéale si vous rencontrez des difficultés pour faire face à vos multiples remboursements et que vous souhaitez souffler un petit peu. Il s’agit d’une véritable solution contre la problématique du surendettement adoptée dans le monde entier.

4 – Quels sont les inconvénients du rachat de prêt ?

Tout d’abord, il faut penser au fait qu’en ayant recours au rachat de crédit, vous risquez de perdre le bénéficie d’une relation de fidélité de longue date avec votre banque. Au-delà de ce point qui ne doit pas empêcher de faire jouer la concurrence, il faut savoir que le rachat de prêt correspond généralement à une augmentation de la durée de remboursement à laquelle vous vous engagez et par conséquent à une augmentation du coût total de l’emprunt. De la même façon, un rachat de crédit implique la renégociation d’un prêt avec un nouveau banquier et ainsi l’entrainement de nouveaux frais tels que les frais de dossier ou les frais de prise et de mainlevée d’hypothèques. Le montant de ces frais peut s’avérer être non négligeable et il faut avoir en tête que les frais contractés avec votre précédent banquier devront également être réglés. Certains contrats de crédit excluent cette sanction mais d’autres imposent à leur client des frais de pénalité pour remboursement anticipé plafonnés à 6 mois d’intérêts sur le capital restant dû. Ces frais sont cependant en toutes circonstances dans la limite de 3% de ce même capital. A noter également que souscrire à un nouveau prêt c’est aussi souscrire à de nouvelles assurances et certaines de ces assurances, telles que l’assurance décès par exemple, peuvent probablement être plus couteuse qu’elles ne l’étaient il y a quelques années au moment de votre première souscription.

Pour en savoir plus, lisez notre guide sur le rachat de credit pour intérimaire